À quoi sert une pompe de relevage ?

Dans certains cas, on doit installer une pompe de relevage pour pouvoir traiter des eaux usées, lorsqu’elles sont situées à un niveau trop bas pour atteindre la station d’épuration par les moyens traditionnels. On utilise un dispositif comme la pompe FEKA 600 pour relever des eaux usées peu chargées, mais il existe d’autres modèles spécifiques pour les eaux claires, les eaux-vannes ou encore les eaux avec de la boue.

Les différents critères qui caractérisent une pompe de relevage

Les pompes de relevage ne servent pas uniquement dans les stations d’épuration : on peut aussi chercher une pompe de relevage pour puits. Ainsi, avant de se projeter sur un modèle, il faut identifier précisément ses besoins.

Par exemple, en fonction de la nature de l’installation, il ne faudra pas forcément la même puissance. Lorsque l’on souhaite relever les eaux d’une fosse septique, il faut que cette indication en watts soit élevée, pour que le débit soit également plus important.

De plus, il faut aussi regarder la HMT (hauteur manométrique totale). Cette indication permet de connaître le point de relevage le plus haut : il ne faut pas sélectionner une valeur correspondant tout juste à ce dont vous avez besoin, mais vous laisser au moins 10 % de marge de sécurité.

Coûts : ne pas oublier la maintenance et la consommation électrique

Pour un particulier installant son propre système d’assainissement, la pompe de relevage fait partie intégrante des équipements. Elle doit être totalement étanche et ventilée, ce qui implique un léger surcoût. En outre, il ne faut pas oublier que ce système consomme de l’électricité et impacte logiquement votre facture énergétique. Enfin, pour diminuer les frais de maintenance, gardez en tête que vous pouvez assumer différentes réparations seul, en commandant des pièces détachées sur des sites comme Technipompe.