Comment réduire le coût lié à l’organisation du baptême ?

Pour certains éléments emblématiques comme la médaille de baptême, le parrain et la marraine choisissent très souvent des produits de grande qualité, le prix n’étant pas le premier indicateur qui les intéresse. En effet, ce cadeau amené à suivre la personne tout au long de sa vie doit être de qualité !

En revanche, pour ne pas trop faire grimper la facture du baptême, les parents peuvent tout à fait mobiliser quelques astuces simples, qui permettront de faire plaisir à tous les convives — sans pour autant dépenser des sommes titanesques.

Pour commencer, il ne faut pas immédiatement solliciter les locations de salles privées, là où les prix sont généralement plus élevés. Dans beaucoup de communes, les mairies louent des espaces à des tarifs vraiment attractifs : demandez toujours aux collectivités territoriales ce qui est possible.

En outre, le DIY (do it yourself) va vous aider à faire un maximum d’économies. À condition d’avoir un peu de temps disponible — et de faire participer d’autres membres de la famille, s’ils le souhaitent, vous pouvez réaliser des faire-part maison. Sachant que beaucoup de personnes ouvrent moins souvent leur boîte aux lettres que leurs e-mails, vous pouvez même opter pour la dématérialisation totale : ainsi, l’annonce de la date ne vous coûtera pas un seul centime. Il en va de même pour la décoration : encore une fois, avec ses propres mains, on peut faire de jolies choses pour quelques euros seulement.

Du côté du repas, il est aussi possible de payer moins sans renoncer à certains plaisirs. Par exemple, si vous avez beaucoup d’invités, contactez des grossistes pour les dragées, qui vous proposeront des tarifs attractifs en jouant sur le volume de la commande. Concernant le plat principal, si vous êtes vraiment nombreux, préférez les formules uniques comme la paëlla ou la choucroute de la mer, qui se partagent facilement entre tous les convives et restent peu onéreuses.