Les vins rouges des coteaux varois de l’Escarelle

Riche de plusieurs siècles d’existence, de vignobles bien exposés dont on sait que la culture avait commencé dès le XVème siècle, d’un écrin forestier abritant des pins et des chênes centenaires, le château de l’Escarelle a su préserver ses traditions viticoles tout en les modernisant.

Un vin rouge de Provence de l’Escarelle

Source : www.escarelle.fr

Ses vignes bénéficient d’une culture dite raisonnée et d’engrais biologiques, et ses raisins sont travaillés avec soin. Pour qu’ils ne s’oxydent pas et que leurs arômes soient préservés, ils sont vendangés de nuit (et à la main pour les cuvées 1718, emblématiques du château), macérés avec saignée partielle à basse température, et l’élevage du vin se fait en barriques bien à l’abri de toute variation de température ou de lumière…

 

Rouges de longue garde

Si, pour vous, Var rime avec vin rosé de Provence, sachez qu’on produit au château de l’Escarelle des vins rouges (assemblant Syrah, Mourdrève et Cabernet-Sauvignon) de longue garde aux tanins on ne peut plus soyeux, mêlant saveurs de sous-bois, de vanille et de fruits mûrs… Et, fruit d’un mélange plus large de Carignan, Cabernet Sauvignon, Syrah et Grenache (http://www.escarelle.fr:82/?id_cms=22&controller=cms&id_lang=1) son rouge d’appellation contrôlée a un léger goût de fraise, si ce n’est de fruits confits (un vin parfait pour savourer des fromages de brebis ou de chèvre…).